Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...
Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...

Diaporama d'une vie simple et heureuse à Morondava...

Morondava est particulier pour moi…
L’histoire familiale a failli me faire naitre là, j’en ai parlé plusieurs fois.
J’y suis allé en 2000 et 2003.
Je quitte une préfecture, de bout du monde, poussiéreuse.
Je retrouve une ville sympa et propre, toujours préfecture.
Le mariage tourisme et vie quotidienne est harmonieux.
Je suis bien à Morondava, sans savoir pourquoi.


Sur Facebook, j’ai rencontré Clara et ses sœurs Marceline, Virginie et Vony.
Je mets cap sur Morondava, pour les rencontrer.
Cette année, après les graves soucis, je privilégie les vacances au voyage pur.

A l’arrivée mon harem m’attend, c’est toujours plaisant.
Je m’installe au Morondava Beach.
Il est tard.
Je vais manger à la Capennina, chez Léa, une autre amie FB.

Le lendemain, on fait le marché.
Marceline nous prépare un joli repas familial.
Pour digérer, nous nous promenons sur la plage.

Les jours passent entre la mer, la visite d’amis, d’une instit, amie de Clara à la presqu’île Betania, l’allée des baobabs et son couché de soleil, les marchands de glaces, les jus naturels, dont, pour la première fois, le jus de baobab, des jeux, des rires, des vacances quoi…
Je rencontre un piroguier...
Et si je faisais trois jours, eeeee, de voyage hein…


Tarif :

- Morondava Beach, 30000 ariarys, 9,37 €
- taxi, pour l’allée des baobabs + le baobab amoureux, 9 Kms plus loin, entre 35000 et 40000 ariarys
- pirogue, pour aller à la presqu’île Betania, 500 ariarys…
- pot commun, pour manger riz, poissons, achards de mangues avec les instits, 500 ariarys...
Royal, je paie mon dû et offre un kilo de mangue, 800 ariarys et une bouteille de soda orange glacée, 1200 ariarys...
Je ne regarde pas à la dépense...
Eeeee, divisez par 3200 pour avoir le tarif en € ;-).

Tag(s) : #Voyage

Partager cet article

Repost 0