Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4197) Voyeurisme d'un objet de foire…

Je ne suis pas diplomate, par provocation.
Je connais les rouages simples de la diplomatie…
Quelques années auparavant, dans des tests débiles j'ai :
- connaissances sociales 20
- sociabilité 0
Il ne faut pas chercher tonton Pierrot...


La cocue millionnaire dédicace son torchon.
Le baveux titre : " la cocue mesure sa popularité… "
La cocue raconte : " cette librairie, pour moi, c'est plus qu'une librairie, c'est un temple du savoir, un temple de l'émerveillement.
Venir signer ce livre ici, c'est quelque chose d'extraordinaire… "

Vous comprenez pourquoi, je n’aime pas la diplomatie ? ;-)

Exposer des nains ou des difformes, c’est toujours porteur à la foire du Trône…
Exposer la vengeance d’une cocue, ça ne peut que marcher.
D’ailleurs, elle touche le million

Les librairies ne peuvent se passer de ce filons.
Elles voient débarquer dans leurs couloirs, des inhabituels illettrés…


On vit une époque formidable ?
Pour une fois, je ne suis pas d’accord avec la bande dessinée.
Une telle arnaque, c’est beau, c’est gouleyant, ça pourrait être un bâton de maréchal, pour un provocateur…
Ce n’est qu’une virgule sale, dans la culotte baissée, d’une bobo, équitabolo, écolo, sarouel…
Qui que tu sois, quand tu baisses la culotte, au sale comme au figuré, les gens regardent.
Ce n'est pas un indice favorable de popularité, juste du voyeurisme d'un objet de foire...
Sinon, je reconnais :
- le titre, j'aime bien
- j'admire le serieux avec lequel sont raconté ses conneries
J'écris ça, pour que diplomatiquement, l'article ne soit pas à charge... Hypocrite, c'est tellement simple...

Tag(s) : #Opinions

Partager cet article

Repost 0