Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’autre jour, un pote soulève un problème.
La DGAC lance un nouveau service et son application.
L’idée est bonne, l’appli est inutilisable et pétée de bugs.
Ca veut dire, que l’appli n’a pas été testé et est lancée, brut de pomme, au détriment de l’utilisateur, ce qui est contraire aux statuts d’un service public.
Ca vous est tous arrivé, n’est-ce pas
Les plus avancés dans les technologies geeks, disent : le monde change, ces technologies ne connaissent pas l’humain et les excuses…
Les normaux disent : bandes d'enculés et c'est mérité...
Si ça bug, ce n'est pas innocent.
Quand je sors un site, un projet multimédia, 30 % du temps facturé est dû, au passage à la moulinette anti bugs, par moi-même et des betas testeurs... Qui bossent, par passions mais aussi miam, miam ...
Un rendement à 30 %  
C'est alléchant et hormis, dans les magouilles politiques, inaténiable .

Cette après-midi, loin de la geek attitude, j’achète des bugnes…
100 grammes de bugnes = 3,30 €.
- la boulangère en met 5 dans un sac et dit : voilà 100 grammes
- j
e demande à les peser, ça pèse 95 grammes, elle me demande 3,30 €
- e
eeee, madame, 3,30 € c’est pour 100 grammes, pas pour 95 grammes
- m
onsieur, parfois on gagne, parfois on perd.
- m
adame, la règle de 3 est inventée, pour être précis, ce n’est que, quand le 3 ème chiffre éventuel est égal ou supérieur à 5, que l’arrondi ce fait

Le monde bouge.
Qu’il soit geek ou classique ce qui évolue, est le rapport des commerçants avec le client.
La fameuse maxime des années 80 : le client est roi, disparait.
Je ressens avec les commerçants classiques ou geeks, un vrai mépris et une forme de j’ai raison à tout prix, payez et la ferme.
J’ai fait envelopper mes bugnes, j'ai regardé la boulangère et annoncé : devant votre accueil désastreux, je ne les veux pas…
Ca réponse prouve qu’elle ne comprend rien : tout ça pour 3,30 €…
Je lui réponds : pas pour 3,30 € madame, mais pour : 3,30 € / 100 * 95 = 3.135 € donc, 3,13 €.
Parfois et c’est ici le cas, c’est le client qui gagne, dans l'arrondi .
En technique geek, j’ai gagné mon désaccord avec Free.
Il m’a remboursé, au bout de 6 mois de démarches et de courriers, mais n’a toujours pas changé son bug, se remboursant sur d'autres.

Ne nous laissons pas faire, il reste un avantage aux clients, c’est lui qui a les soussoutos.
Autant de conneries est dommage, leurs bugnes et surtout leurs pains, sont délicieux.bugnes.jpg

Tag(s) : #Opinions

Partager cet article

Repost 0