Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’aime les sports traditionnels.
Le cyclisme, la natation, l’athlétisme me régalent.

France 2, en mission de services publics, a la bonne idée de retransmettre ces évènements.
Malheureusement, ils s’entourent de consultants, d’une tristesse inouïe.
J’ai déjà parlé de : Paulo la fausse science, ici.
Les consultants natation sont bien.
Je vais parler aujourd’hui, des deux consultants athlétismes, d’un ennui incommensurable.
Ils sont à la communication de la joie et de la bonne humeur sportive ce que :

- Ségo est au PS
-
DSK au romantisme
-
Jamais Elu de Cuillère d'Argent à la poésie
Des incongruités…
Mon trio de portraits flatteurs devient quatuor aujourd'hui, vive l'ouverture.
Je rajoute la brailleuse Zaz.
Sans attaquer le nom, on peut, et même on doit, confondre avec naze.
Zaz est l’incongruité, équitabolo, écolo, bobo, sarouel de la chanson à texte.

Les deux consultants, sans les nommer, voici leurs pédigrées ici et le pire  .
Vous rencontrez, Paulo la science, les deux cités dans l’article  
En fond sonore du Lalanne, le suicide devient une évidence, pour survivre à l'enfer .


Ils sont passionnés de bio mécanique du corps.
Le 100 m n’est pas résumé à : bon départ de Machin, qui accélère devant truc et casse en premier devant la ligne...  
Avec eux, le 100 m est commenté comme ça : la bascule des antérieurs de Machin, lui permet de passer ses longs segments à l’aplomb de l’iliaque et transformé cette énergie en poussée vers l’avant, jusqu'à la ligne

J’en ai le Picon bière caouette coincé, dans mon segment œsophagien
Le pire c’est le marathon.
Ils nous font un mélange de Grèce antique et d’église orthodoxe, de première bourre.
Le clou du spectacle est lorsque les athlètes passent devant les latrines.

Il nous démontre que le marathon est un gros effort physique.
Le corps perd de l’eau.
Si l’athlète oublie de s’hydrater, toutes les 8'21, le corps va puiser son eau, dans le placenta.
Ca occasionne des saignements et donc des diarrhées… D’où les latrines… Pour ne pas dire chiotte…
L'athlète malgré l'effort doit rester digne, il ne va pas au chiotte, il n'a pas la chiasse ...
 
Contre coup de l’histoire, mon gamin veut aller courir, il s’est pris deux mandales dans la tronche, un suppo et au lit
J'aime mon gamin, l'athlétisme c'est trop dangereux 


On pourrait les croire super compétent, alors que non.

En explication à une question de spectateur, du pourquoi il faut une grande chaleur moite en sprint et pas en fond, pour battre les records  
Ils partent sur la chaleur musculaire hydrodynamique qui a besoin d’explosivité alors qu’en fond, elle a besoin d’endurance et être refroidie...

Ce n’est pas faux, ce n’est pas la raison majeure.
La raison 
On l'aborde souvent en aéro.
Par grande chaleur, la densité de l’air est faible.
Une image populaire avoue : il n’y a pas d’air…
Il y a de l’air  mais de faible densité , pour l’aspirer, il faut faire un effort.

En sprint, la course se fait quasi en apnée.
L’athlète ne respire pas profondément et ne force pas pour respirer.
La densité de l’air faible lui permet de gagner des millièmes gratos, sans forcer.
En fond c’est le contraire.
La course est moins rapide, la densité de l’air n’a pas d’importance.
Par contre, l’effort de respiration est important…

Messieurs les tristes, quand on ne sait pas, on la ferme.

France 2, chaîne culturelle  
Il ne vous manque plus, que de la rendre attractive.

Pour ce faire, virez les consultants ici, , ainsi que ce guignol méprisant à la compétence absente.
Autrement, sans le son des consultants, whaou, quel bonheur ses championnats traditionnels.

Sur la photo deux interprétations :
- le pisse froid : on s'aperçoit bien que le gainage des obliques permet au ischios jambiers de relever la cuisse, il ne manque plus qu'à travailler la lasticité de la cheville, pour transformer la puissance emmagasinée.
En fin de course, il faut évacuer le lactique accumulé, par un relâchement du gainage... En gros un pet...
- mon commentaire : puuutainnnggg la meuf, elle est canon, elle lève super la jambe, je lui mettrai bien une cartouche... Après le relâchement du gainage ...

athletisme.jpg
Tag(s) : #Opinions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :