Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Samedi, dans l’émission Canal + d’Ardisson, Julie Delpy, Jean François Khan et le vice-président du FN sont invités.
On arrive bien sûr, au sujet favori des équitabolos bobos écolos, la montée du FN, par ignorance populaire, le fameux : les gens ne comprennent pas et gobent ce qu'on leur dit.
Les artistes ont un mépri inouï, de leurs clients.

Jean François Khan est toujours immonde dans son incompétence révoltée.
Maintenant, quand il parle, je visualise le troussage domestique de l'affaire DSK, ce mec ne doit plus exister médiatiquement.
Julie Delpy, pour fêter la sortie d’un film intermittent, interpelle le mec du FN dans un : je n'ai pas peur moooaaa. 
Le doigt pointé à la façon j’accuse, elle part dans un débat, niveau fin de 6 ème, BAC + 18 redoublement compris .

Ce n’est pas la première fois qu'un artiste est minable, dans un débat d'idées.
Patrick Bruel, Pierre Arditti, Jacques Webber, sont des exemples du néant de la pensée, lors d'un débat d'idées.
Ils font
passer ma copine Ségo, pour une politique ailée .
Tout ceci ne serai pas grave si, l’intervention de miss Delpy fait tellement briller l’opposition, que forcément, on se pose des questions.
Je soupçonne le roublard et publiciste Ardisson, de faire du prosélytisme subliminal.

Artistes, pourriez-vous parler de votre travail et surtout, surtout, que de votre travail.
Comme moi, parlez politique au cours d'une pasta partie, entre potes.
Politiquement, c'est serein.
Economiquement, c'est viable pour vous, eu égard à votre image.
Je ne comprends pas que les communicants, qui encadrent les politiques, n'encadrent pas, les soutiens visibles, qui sont nuisibles.
Depuis certaines interventions, avec les : Khan, Bruel, Arditti, Webber et maintenant Delpy, j’ai du mal à les regarder, dans leurs rôles d'acteurs ou de chanteurs, qui pourtant leurs vont bien…
C’est l’effet pervers, d’une com. ratée.

Renault, quand il a baptisé la Renault 14 la poire, a essuyé un échec commercial sans précédent.
Pourtant, techniquement, cette voiture est une réussite, dans sa gamme classe moyenne.
Julie Delpy est la poire de l'émission...
C'est son producteur qui va être content...
Bien que depuis la Renault 14, nous sommes passée à une communication de style : en bien ou en mal, l'important est qu'on parle de moi...
Com facile, qui laisse la part belle aux médiocres et dans laquelle : Arditti, Bruel, Webber et donc Delpy s'engouffre sans conscience, dans la brèche ouverte par Balavoine.
 r14poire.jpg

Tag(s) : #Opinions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :