Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

panièreLa protection des employés est importante.
Se faire virer de certaines entreprises est impossible.
On rigole tous du sketch de Coluche : tu fais dix fautes, tu as un blâme, au bout de dix blâmes, tu as un avertissement, au bout de dix avertissements, tu as une lettre de ce n’est pas bien, gare la prochaine fois

Même problématique en Allemagne.
Une personne licenciée est réintégrée.
Ne pas faire son travail n'est pas suffisant, pour être viré.
Les faits :
-
elle est chargée du contrôle des virements
-
un subalterne s’endort sur la touche 2
- d’un virement de 62,40 €, elle tape :
222 222 222,22 
- la somme passe allègrement, la vérification de la responsable
- l
es deux sont virées
- l
a chef gagne en appel, elle n'est pas responsable
- on remarque sa solidarité avec sa collègue, fruit d'une ex équipe soudée
On ne parle pas, dans l'article, de son axe de défense…
Avec toutes ces vérifications pointues, on comprend mieux l’affaire Kerviel .

Responsable mais pas coupable 
Encore une fois, ce triste constat, me fou la gerbe.
222 222 222 . 22 ça se remarquent à la lecture… Même en diagonale…
Lecture en diagonale 
C’est la porte d’entrée, pour être cadre…

T
u fais dix fautes, tu as un blâme, au bout de dix blâmes, tu as un avertissement, au bout de dix avertissements, tu as une lettre de ce n’est pas bien, gare la prochaine fois
Ca se passe comme ça chez les cadres, qui de plus, demandent un bonus .

Tag(s) : #Vie de tous les jours
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :