Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que ce soit en vol libre ou en vol moteur, le printemps c'est le renouveau.

En vol libre : 
- les thermiques sont jeunes et vigoureux
- vous avez passé l’hiver au mieux en volant plouf…
- on décale, en heure et en efficacité, les départs ?  
- les premiers ou derniers thermiques sont
plus cools à maîtriser, amis plus qu’ennemis…
- l’habitude revient...
- après les vols locaux en thermiques doux, à vous les cross en thermo dynamique…
- c'est un exemple modulable à son niveau de base...
La FFVL a éditée une plaquette le rappelant.

En vol moteur :
- le thermique est remplacé par l’essence achetée
-
votre dernier GPS est couplé, au dernier naviguéo machin chose…
Sauf que le voyage ce n’est pas ça…

Le voyage c’est en plus du rêve : 
- appréhender un système météo
-
se dérouter
-
savoir l’interrompre
Interrompre un voyage c’est la panacée du vol.
C’est la brillance absolue.
Tu poses dans un champ.
Tu amarres ton appareil. 
Tu attends ou tu rentres en train selon ta disponibilité…
Si tu es capable de le faire, à 15 mn de ton terrain, tu as tout compris
Si tu entends : ben non ça passe et que tu maintiens ta décision d'arrêter, tu es un super extra bon pilote.

Pour atteindre ce niveau, il faut s’en donner les moyens.
Coup de bol, ça ne coûte pas un rond .
Pendant l'hiver et ces courtes journées, pendant les jours de météo improbable, c
’est tour de pister en local.
Voir un champ et le tenter en appliquant un schéma…
Toujours le même schéma…
Si à chaque fois tu fais mouche ?  
Ben le champ X que tu rencontreras en voyage sera ami car il sera ton schéma.

Parfois je rencontre des voyageurs.
Tu te dis, vu le discours, ou là là, vol libre ou moteur, ça pardonne beaucoup.
Crosser, voyager en comptant sur la chance ? 
Je ne saurais pas le faire.
Crosser, voyager, c'est une technique, qui s'efface devant le plaisir.
Comment s'efface t'elle ?
En devenant évidente.
Au lieu de dire : je fais des tours de pistes.
Dites : je vole.
Abordez ça, non pas comme un entraînement quel ennui, mais comme un vrai plaisir…
Mes meilleurs élèves sont ceux qui viennent voler...
Qui viennent même quand ils savent que ça ne vole pas, juste pour sentir le champ.
Quand est ce qu’on vole plutôt que, quand est ce qu'on fait la leçon...

Mon intervention peut paraître prétentieuse... Je m'en fou.
Bons vols à tous, keep la pression.
 

ffvl.jpg

Tag(s) : #Opinions
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :