Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

4996) Les vierges effarouchées

Je n’ai jamais divorcé, eeeee, je ne me suis jamais marié…
J’ai des exemples, un divorce met à plats les gens.

Crises de confiance, qui suis-je, ou vais-je, j’aurai ma revanche, toutes ces vilaines pensées, qui pourrissent une vie.
Beaucoup de divorcés fuient le problème.
Ils débarquent à Madagascar, entre autre.


A Madagascar, ils se transforment.
Pantacourt de camouflage, débardeur roulant des bras flétris, cheveux court et lunette de soleil sur le front, ils déambulent de bar en bar.
La puissance de notre monnaie transforme le SMICARD en riche parti.

Les filles, à la recherche d’une vie meilleure, s’amourachent devant les beaux partis.
Les rencontres ont très souvent lieu, dans les bars " éthylisant ".

Il y a tout, sauf le fleur bleue.

J'ai un personnage en tête, individualisons le divorcé
Le nouveau divorcé, devant tant de sollicitudes, n’en croit pas ses yeux.
Il lâche la pression tellement longtemps contenue.

Il intègre son rôle d’Apollon et de nouveau riche.

Il moralise, quand la jeune femme exagère les achats, le fameux : tu sais, c’est par le travail que tu vis bien, je n'ai pas toujours été riche, je me suis battu avec courage et grâce au travail...
J’ai horreur de ce concept hypocrite.
Je rappelle, l’homme le plus riche du monde est devenu le plus riche, quand il a annoncé sa retraite…

Bref, le nouvel apollon, vit son idylle à donf et ça ne me dérange pas.

Ce qui me dérange, c'est comment il présente son bonheur.

Au fond de lui-même, l’Apollon sait, qu’il a pécho sa meuf, dans un rade, un soir de coma éthylique.
Comme tous les soirs, il a un coup dans le nez.
Comme tous les soirs, la jeune femme ne peut pas rentrer chez elle, sans des ariarys salvateurs.
Ils sont faits, pour rencontrer leur misère.

Alors l'apollon change l’histoire.

Il rencontre sa belle par hasard :

" J’assiste à l’alliance française, à une conférence sur la climatologie incas, 13 siècles avant JC, c'est ma passion.
Au hasard d’une question, je croise le regard d’une jeune pucelle, dans la salle voisine.
Elle est maitre de conférence, d'une étude sur la sémantique ouzbèque le long du Nil, qui est peu ou prou calquer sur la période Ming du 6 ème siècle avant notre ère, elle-même fortement inspirée de la période vénitienne si cher à Picasso, qui y voit la genèse du 20 ème siècle, hypothèse qui marque son désaccord avec Chagall, qui lui, décale la période et le lieu de façon marqué, qui ne laisse pas la place aux doutes…

Elle m’a souris, sans savoir que je suis vazaha.

J’ai rencontré sa famille, elle est née de bonne famille…"

Oui mais bien sûr et moi, ce jour-là, je suis à la conférence de la marmotte Milka, qui explique comment elle met le papier alu, autour du chocolat…
Mec, tu devrais aussi soupeser les seins de ta demoiselle, savoir si c’est une bonne laitière, pour ta future portée…
Ca sent les heures sombres de la colonie, le début de cette histoire d’amour…
C’est un sentiment qui se dégage, quand vous croisez les vazahas en goguette, à la recherche de la vierge effarouchée, dans les bars de la place…


Hors prétention, pourquoi un homme ne pourrait pas faire sa vie, en étant très amoureux de sa femme, même si celle-ci, c’est fait passer et repasser, par le train ?

A Madagascar, visitez les bars de nuit, vous verrez, la majorité des vazahas clients, sont des très habitués des bars around le monde…

Et leur niveau ?

Eeeee, joker, j’entame une période diplomatique.

 

Je ne dénigre pas les rencontres.

A Madagascar, il y a un enjeu financier et changement de vie.
Vazahas, ne soyez pas outrés.
Dans notre pays : 
- les soirées médecines sont réputées par le nombre de tops canons au 90 60 90 comme standard de vie
- si je fais courir le bruit que je suis venu en Ferrari, je passe une meilleure soirée en discothèque, que mon pote venu en Twingo…

Ainsi va la vie.

 

Alors mec, tu as divorcé, tu as subi un échec, pourquoi repars tu sur une histoire, ou tu refuses de comprendre où, tu as trouvé ta muse.

Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ta muse…

J’allais ajouter : " tu verras, elle suce bien, même si en levrette, elle tire un peu à gauche…"
Mais non, je ne dis rien, je suis en période diplomatique et ça n'a été, que l'histoire d'une soirée, passager du train de la vie…

Dessous, mes cinq vidéos du : Madagascar 2017.

En avant-première, le site complet Madagascar 2017

Tag(s) : #Voyage
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :