Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4881) La politique au jour le jour : Espagne 2 France 0

A chaque élection, les politiques se penchent, sur les catégories pros…
L’agriculture a de grave problème.
Le Sud-Ouest fruitier couine, contre la concurrence de la fraise espagnole.
C'est la saison de la fraise.
Je fais la politique, au jour le jour...
La politique du, combien je dépense, le tout ça, pour ça...
Mon crédo est : le prix Nobel d'économie devrait être remis, à la ménagère de 50 ans...
Je rappelle, cette ménagère n'est pas ménagère, elle n'a pas 50 ans, c'est juste le coeur de cible, le rêve absolu et nécessaire des politiques et des publicitaires...
A 50,01 % tu existes, à 49.99 % tu n'es qu'une sous merde, qui a, cependant, le mérite d'avoir essayé…

Je remplis le frigo, tous les mercredis.
Les barquettes de fraises s’étalent sur les étals…
Il y a de la fraise espagnole.
Il y a de la fraise française.
Un regain de fortune, me fait fermer les yeux sur le prix. 
Vous savez tous, que c’est l’Espagne la gagnante au niveau prix.

Aujourd’hui, je cherche le goût et le bon goût…
J’achète quatre barquettes, deux françaises, deux espagnoles…
La fraise est un de mes fruits préférés.
Je goûte avec délice.
Espagne 1, France 0
Je regarde la qualité.
Après triage, je ne jette aucune fraise espagnole, sur le kilo acheté.
Après triage, je jette huit fraises françaises, sur le kilo acheté.
Espagne 2, France 0.
On aurait pu faire la chanson : et 1, et 2, et 3 – 0.
Je veux comparer le ressenti hors coûts.
En cas d’égalité, je fais un effort citoyen, quant au prix. 
C'est mon évolution de l'aisance, due à l'âge...
J'avoue, que ce soit la fraise de France ou d'Espagne, elles tentent toutes, vers la médiocrité... 
C'est la conjoncture à la mode dans l'agriculture, la mal bouffe, pour un mal être.
Monsanto qui ? 
Eeeee
 mille excuses, merci qui ?…

J’aime la politique, au jour le jour. 
Elle permet de comprendre, que nos politiques ne sont pas des gens de terrain.
J’entame une demi-journée diplomate, ils sont d’un terrain, qu’on ne connait pas, loinnnggg, loinnnggg...
Je pousse un raisonnement osé : et si les agriculteurs avaient compris le problème et qu'ils se dirigeaient sur le vote Marine et son protectionnisme, comme il se dit, à la vue de leurs mauvais résultats, goûts, qualités, prix...
Je lance ce paragraphe en provocation.
Après son écriture, l'idée me plait, de plus en plus…

Tag(s) : #Vie de tous les jours

Partager cet article

Repost 0