Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4822) Philosophique ou pragmatiques ? Ils ont osé…

Samedi, j’étais au salon du tourisme.
Dans ma forme de pensées, je ne suis pas à l’aise, dans les salons, les cocktails, les mariages.
Quand je parle, je développe, ça ne correspond pas aux formats salons, cocktails, mariages...
Je travaille à cette amélioration, mais bon…

Je balade entre les rangées du salon.
Je cherche le miam, miam pique assiette et autres renseignements.
Déçu, Madagascar n'a pas de stand, ni de représentants tours opérateurs.
Je rencontre le stand Cuba, j’y vais en avril.
La cubaine du stand raconte avec passion son pays, devant un parterre de futurs touristes, avides de renseignements.
Notre cubaine démontre :
- l’unique architecture de Cuba
- la richesse historique
- la beauté de la nature
- les plages de sable blanc à l’infinie
Ca fait envie, la machine à rêves est en route.
Ma machine à rêves est stoppée net.
Why ?
Une future touriste pose la question qui tue.
En pragmatique désolante : il faut prévoir des sandales sur les plages, pour se protéger des bestioles ?
Les yeux de notre cubaine partent dans le vide de la désolation, je parle, je me passionne, ils ne comprennent rien…
Tout comme elle, je suis interloqué. 
Je prends deux docs et me sauve en courant, de cet enfer…
Cette pouffe a osée, elle m’a pourri le samedi…

Pour compléter le week end du : ils ont osé :
- la défense du flic violeur : le contrôlé a perdu son pantalon, sa culotte et est tombé au hasard sur ma matraque, qui est entré dans son anus…
Comme défense conne, il n’y a pas mieux, cependant ça reste une défense.
- les bœufs carottes interviennent
On va connaitre la vérité.
Résultat des boeufs carottes : ce n’est pas un viol, c’est un pantalon + une culotte qui descendent au hasard et une matraque qui est entrée par la petite porte…
A ce moment de l'histoire on affirme : on nous prend pour des cons.
- l’épilogue de cette sauterie hanounesque : c’est l’incompréhension d’un flic, délégué syndical, qui ne comprend pas, que lors de la manif pour Théo, ça dégénère en saccage…
Hé mec continue, à ne rien comprendre. 
Nous on sait pourquoi. 

On est juste étonné, que ce ne soit pas pire

Je conclue par un : ils ont osé...
Audiard disait : les cons ça osent tout, c’est à ça qu’on les reconnait, on peut féminiser la phrase, ça marche pareil…

Tag(s) : #Opinions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :