Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…
4745) Besalampy…

Soalala - Besalampy, 158 Kms, à mi-chemin de l’infaisabilité théorique de mon aventure…
J’y vais, car je sais que, au pire, les voitures de l'aller doivent revenir à Soalala…
Le départ se fait par la traversée de la rivière en bac.
Sur l’autre rive, c’est le regroupement des tracteurs, nos deux Range Rover et rigolade, les charrettes 4*4…
Charrettes 4*4 ?
Ce sont les charrettes tirées par deux zébus, 2 fois 4 pattes...
C’est le véhicule roi, de la région.
La piste, peu pratiquée et bénéficiant de la saison sèche, est bonne.
C’est du tout terrain mais pas cassant, un régal de wroom, wroom quoi.
Par contre, ça demande de la nav, et on embarque un pisteur, qui fait le parcours sur le capot de la voiture, ça va être plus délicat de cadrer les vidéos…

Départ de l’autre côté du fleuve à 6H30. 
J’arrive à Besalampy à 22H10, ben oui hein, il y a 158 Kms…

Nous roulons sur des belles pistes lentes mais pas cassantes, dans une ambiance savane isolée.
Je pense furtivement à la pub nécessaire sur les premiers secours. 
Je me prends le pouls, pas d’angoisse, le cœur bas…

Je mange de la poussière qui pousse à la réflexion : la latérite est-elle meilleure pour les poumons que la nicotine ?
Tous ces paysages de savanes, ces passages de gués, qui font dire régions impossible pendant la saison des pluies et un peu après, ces réflexions, nous amènent à 22H10 à Besalampy…
Installation à l’hôtel Bellevue, soupe de pattes, étirements, dodo…

Besalampy est la capitale mondiale du raphia…
Si tu ne le sais pas, dans la première traversée du village, tu t’en doute, il y en a partout et les boutres amarrés aux pontons de la rivière servent de transport sur Mahajanga.
Balade dans un beau village de brousse animé, c’est très agréable.

Il me faut chercher le véhicule suivant, ça coince un peu.
Le but à atteindre est : Berive sur Ranobe, ou il y a desssss camions, pour Maintirano…
On m’indique qu’une barge fait parfois le parcours…
Eeeee, renseignements pris, c’est parfois moins que parfois souvent…
On m’indique que le 4*4 de la député fait parfois le parcours…
Eeeee, je lui demande, elle rentre à Mahajanga…
On m’indique que jamais il y a des véhicules, qui partent à Berive sur Ranobe...

Eeeee, aie…
Je me demande, si ce n’est pas le terminus de mon envie…
Je vois un militaire entrer au bureau du district.
Une idée fuse, je vais lui demander un renseignement.
Nous discutons de mon projet :
Il y a un véhicule Orange qui descend à Maintirano, mais en 1 mois, il place des relais téléphone…

Eeeee, un plan B msieur ?
Oui, tout est possible à Madagascar...
Et si vous essayez de rejoindre Berive sur Ranobe en charrette 4*4 ?

Hum, il y a combien de kilomètres, pour Berive sur Ranobe ?
Tu y es en deux jours, attends, j’appelle une dame…
Une dame arrive.
Elle est commerçante.
Oui, j’ai un charretier, il est d’accord, pour faire le voyage.
D’habitude, on fait dans la journée : Besalampy – Marovoay – Bebaboky.
Tu dors la bas.
Le lendemain, tu continues sur Berive sur Ranobe.

Il y a des gargotes, achètes l’eau.
Yes de yes, je sens la galère, mais la belle galère…
Le départ est fixé le lendemain à 15 heures. 
La marche des zébus demande une fraicheur relative…
Le militaire, adjoint du chef du district, me remet une lettre, pour le maire de Berive sur Ranobe. 
J'aime l'idée d'être un messager.


Je flâne dans la ville, l’esprit léger…
J’achète mon eau, 18 bouteilles de 1,5 L. 
Je trouve des dattes, des gâteaux secs et des bonbons, the life est belle…

Un karana apprend mon expé.
Il m’offre une botte de raphia, pour protéger mon séant, après coup, qu’il soit béni...

Les 15 heures du lendemain sont là, l’article sur Besalampy est fini...
J'ajoute que j'ai aimé ce gros bourg, grâce au raphia, au milieu de nul part…


Tarifs, je ne fais pas la conversion, mais j’ai eu 1 € = 3500 ariarys :

Hôtel à Besalampy : hôtel Bellevue : 15000 ariarys
Petit dèj : 500 ariarys
Jus de coco : 500 ariarys
Repas : 3000 ariarys
Linge et le savon à linge : 6000 ariarys
3 paquets de 24 petit beurre : 3000 ariarys
2 paquets de bombons : 4000 ariarys
Charrette à zébu : 70000 ariarys

Tag(s) : #Voyage

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :