Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4727) Je, tu, il ou elles, nous, vous ils ou elles bodyboard…

Le surf aquatique est magique, il reste élitiste.
Pour occuper la langue des 300 m du bord de plage ? 
Je vous présente un bel accessoire :
- u
n morceau de polystyrène 
- une ficelle
- des pieds plastiques 
C’est ce qu’on appelle le matos du bodyboard : 
- une planche, en polystyrène profilée
- un leash, de non perte du bodyboard dans les vagues
- des petites palmes, pour favoriser la propulsion
Vous pouvez jouer dans 10 cms d’eau ou dans les vagues en suivant le tube.
Le panel des niveaux est immense…

Le but est de donner une vitesse à la planche et s’allonger dessus, pour profiter de la glisse…
En bord de plage, vous courrez et lancez la planche, quand elle glisse vous vous allonger dessus…
Suivant comme vous bougez, elle va à droite ou à gauche…
Plus loin dans la mer, vous jouez avec les vagues, mais gros avantages :
- vous restez allongé, ce qui enlève la difficulté de ce mettre debout
- vous propulsez avec les mini-palmes, ce qui empêche de sortir de la vague

On pourrait dire que le bodyboard, c’est le surf pour les nuls…
C’est un peu vrai, mais comme toutes les activités, quand elles sont poussées à leurs paroxysmes, c’est beau et délicat à obtenir…
Emilienne et son adresse Facebook a osé essayer le bodyboard. 
Elle adore, j'ai peur, mais c'est trop, trop, trop, bien, cool, chouette…

Sur toutes les plages, il y a des bodyboards en loc.
Comme toutes les activités :
- on sait, on fait
- on ne sait pas, on ne fait pas ou on apprend
Ca tombe bien, des gens sont là, pour vous accompagner.
Au pire, le bodyboard, c'est deux heures de gym ludique...

Bonne glisse à vous, avec cet objet accessible et grisant…

Tag(s) : #Sport

Partager cet article

Repost 0