Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4724) Le bouffon slalome, pour son miam, miam…

Dans cet article, je reviens sur deux sujets :
- notre royauté
- la loi La Connerie

Nous sommes dans une royauté. 
La galette des rois est partagée entre toutes les parties. 
L’honorifique dure 5 ans et pour certains. 
Le miam, miam est assuré pour tous, en commissions, sous-commissions, voir sous la jupe des filles et pour toujours. 
Certains violeurs, font même le prof, dans des facs de jeunes filles…
Pour amuser la cour, il y a les bouffons.
Ce sont des conseilleurs, sans la prise de risque…

La loi La Connerie, porte le nom d’une entremetteuse rémunérée pour être haït. 
Tout s’est passé entre le roitelet, régisseur de la cour et un bouffon.
Le bouffon en question est un vrai slalomeur. 
Il est aussi le bouffon, de la loi des 35 heures…
En récompense, on lui a trouvé un dodo, pour bons et loyaux services, à fortes rémunérations ajoutées et hors champs maléfiques de sa loi

Les esprits simples pourraient être tentés, de côtoyer les extrêmes.
Il ne faut pas.
Je rappelle : les extrêmes font partis de la royauté.
Ce sont les déchets dégénérés. 
La cours, dans un rôle social, leur permet d’exister, sans cependant décider et c’est très bien comme ça, ça aiguise la haine du peuple, ça casse une union dangereuse…


Sinon ?
Oui, on peut dire qu’on est pris pour des cons.
Le brillant de l’histoire, c’est qu’on est pieds et poings liés…
Le fameux crédit de la belle maison individuelle.
La maison est si loin du centre-ville, qu’il faut deux crédits autos supplémentaires, pour vivre sa campagne " lotissée "…
Quand tout est payé ? 
Les joies rhumatisantes nous fixent sur le gâteau d’anniversaire du petit dernier, qui vient de rentrer au CP, les études laïques et gratuites ça coûte…

Tag(s) : #Opinions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :