Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4562) J’explique une outrecuidance : cachez cette fesse, que je ne saurai voir…

Je suis un provocateur.
Je suis un monstre.
J’ai osé appeler Facebook, fesse book…
Je suis châtié…

Dans cet article, j’explique, que je préfère Facebook à Twitter.
Comme je suis un taquin bourré d’humour, je nomme, dans l’hilarité générale, Facebook, fesse book…
Comme chaque jour, je mets mon lien, sur le mur Facebook.
Je vérifie les commentaires.
Mon lien a disparu.
Je remets le lien.
Un panneau m’indique, que ce lien est dangereux et que FB le refuse…

Je rêve ou quoi ?
Donc : 
- on peut inciter au jihad, sur Facebook
- on peut appeler à la haine, sur Facebook
- on peut donner des liens conspirationnistes et révisionnistes, sur Facebook
- on peut faire l’arnaque au crédit, sur Facebook
- on peut faire un mur fan de Zaz, sur Facebook
- on peut etc. sur Facebook
Mais, au grand jamais, on ne peut pas appeler Facebook, fesse book…

Au secours maman, j’ai peur.
J’ai eu l’outrecuidance, d'engendrer un crime de lèse-majesté, s’en m’en rendre compte, tellement c’est banal.
Pire, ce n’est pas la vanne provocante du siècle hein.
J’espère, pour me rassurer sur l’humanité, que c’est le fait d’un robot mal programmé…
Vous imaginez, si c’est un humain qui censure ?
Il censure un texte qui dit : champion Facebook, avec un humour gamin de : fesse book…
Comme pour les politiques, les religieux, les QI d’huitre et les robots, le mal du siècle est l’incompréhension des textes, même simples...
C’est grave, voir plus...
J'ai un article qui titre : la bite à Dudule, je vais être censuré ?

La photo d'illustration, un porno subliminal ?
Je m'attends au pire...
J'appelle la photo : du cul, du cul, pour référencer la photo dans Gogole, à ma pensée du moment...

Tag(s) : #Opinions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :