Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4326) Clandé, il n’avait aucun problème…

Lisez l’article ici.

Il est plus facile d’être hors la loi, que dans la loi.
Les clandestins, en France, ont des droits.
Ils sont aidés par les assos équitabolos bobos écolos sarouels…

Tout le monde les connait.
Tout le monde sait où ils se cachent.
Personne ne les expulse.

Si tu as les autorisations qui vont bien mais demande à être renouvelées ?
Tu es expulsable, par une police forte et moralisatrice, sans que personne n’intervienne…

C’est ce qui se passe, pour cette famille malgache.
Ou sont les assos, les chanteurs, les médias ?
Un deux poids, deux mesures qui me paraissent défendables...
Ca s’appelle bienveillance et humanisme.

Le préfet, au lieu de se jeter sur ses scandaleux hors la loi, il pourrait faire un crochet, sur tous les problèmes hors la loi, qui l’environne ?

En orgueilleux, pour une fois qu’il peut dire : force reste à la loi, il doit bander comme un âne…
Je rappelle : un politique, qui bande comme un âne, est lavé des soupçons de viol et de proxénétisme, qui l'entoure…

Avec la tune qu’il a donné, pour la défense de sa vie de dépravé, X milliers de gamins français ou d’ailleurs, auraient été soigné convenablement…

Le problème de l’enfant de l'article, c’est sa légalité.
Clandé, il n’avait aucun problème...
Je serais préfet, je ne serais pas fier...
Fier, ce n'est pas un concept préfectoral, ni politique.
Ils préfèrent être : vils, pleutres et couards...
Je ne suis pas sûr, qu'ils en connaissent la signification…

Tag(s) : #Vie de tous les jours

Partager cet article

Repost 0