Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...
23 souvenirs humains, parmi des milliers...

23 souvenirs humains, parmi des milliers...

Mes récits de Madagascar 2014 se terminent.
Je pense au voyage dans sa globalité.
Ben comme d’hab, je trouve :
- Madagascar progresse régulièrement et positivement
- la classe moyenne, la force vive d’un pays, est pétillante et fourmille d’idées positives
- les mecs se cherchent, les femmes se trouvent

- les étudiants sont largués et s’appuient sur des exigences dictées alors que leurs compétences ne permettent aucune exigence
- la classe corrompu s’enrichie et est raciste
- l’insécurité décriée dans les forums ne m’apparait pas insécure
Je me sens bien et vagabonde librement et sans arrière-pensée en brousse comme en ville..
- les transports se modernisent, plus exactement, des sociétés se dirigent vers un transport à des prix intermédiaires
Ils sont accessibles à la classe moyennes sup malgache et suffisamment confortable pour les vazahas
, dans un rapport qualité prix juste miam, miam
- les hôtels font de beaux efforts en tout, sans changement de prix
- la Jirama, l'EDF locale, garde jalousement son option : nous sommes médiocre
Je n’aimerai pas être logisticien produit frais à Madagascar, c’est impossible à gérer.

Tout ceci mélangé fait d’un voyage à Madagascar, un dépaysement et une aventure facilement réalisable.
C’est le pays du tout est possible.
On peut orienter le tout est possible…

On peut sous-traiter le tout est possible...

Une chose en conclusion : OSEZ… Soavadia 2015...
Soavadia 2015 ?
Bon voyage 2015...


Un site Internet va arriver en début d'année ainsi que des vidéos...

Tag(s) : #Voyage

Partager cet article

Repost 0