Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce sont vraiment des pieds nicklés les baveux...

Ce sont vraiment des pieds nicklés les baveux...

Je demande une explication, pour ce titre : un vigneron condamné à 197 000 euros d'amende, pour pillage archéologique…
Que vient faire la profession de ce mec, dans l’acte qu’il a commis ?
Souvent sur ce blog, j’écris : blas, blas, blas, ça marche aussi avec blos, blos blos…
On juge un acte répréhensible et condamnable.
Le fait que l'acteur de ce méfait soit vigneron, ne rajoute rien au sujet…


Les journalistes sont friands de ce genre de choses.
Suivant le bord du journal, lors d’un viol, d’un hold-up, d'un hooliganisme, on peut connaitre la nationalité ou le rang social des contrevenants, non nommés, pour cause de présumés innocents, malgré de fortes présomptions.

J'écris des constatations.
J’aimerai savoir, ce qui a poussé le journaliste, à mettre en avant un métier, pour ce pillage archéologique…

Qu’est-ce que ça apporte à l’article ?
Est-ce plus excusable, si c’est un caucasien, qu’un Rom ou un musulman ?
Parce que, pour clin d’oeiller mon écriture, je peux écrire : un vigneron condamné à 197 000 euros d'amende, pour pillage archéologique, ça marche aussi, avec un Rom, un musulman, un énarque et un ministre…

Dans ces conditions, on peut affirmer, que le titre est raciste.
Carton rouge au journal Le Monde, auteur de cette subjectivité
Le problème de ces journalistes à la con ?
On les retrouves dans le commentaire sportif, et c'est juste effondrant :
- ici l'abominable prétentieux Gérard Holtz, jugé par ses confrères et par moi dans cet article.
- là, Paulo le chieur.

Tag(s) : #Opinions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :