Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…
4749) Remontée de la Tsiribina – Miandrivazzo…

Le chaland est là, comme dit à l'article précédent.
Bonjour tout le monde, vous êtes à l’heure.
Tonga soa vazaha, installe-toi, le bateau est à toi.
Ben, eeeee, toi content, moi content, pas payer…
Rire qui rappelle quand même, que je dois 100000 ariarys.

Je monte sur le toit du bateau. 
Six chaises longues me tendent la toile.
Je prends celle qui est sous le taud, le soleil tape.
Le marin lâche les amarres.
Le teuf-teuf du moteur prend les tours…

J’entame un cinémascope entrecoupé par des tankages dans le sable.
Je les reconnais, par l’emballement du moteur.
La technique, pour en sortir ?
Fixer un point à tanker.
Faire tourner le bateau autour…

Le paysage défile.
L’esprit vagabonde.
Je ne regarde rien du paysage, je suis le paysage…
No comprendro ?
Je le bloguerai un jour, c'est délicat. 
Que ce soit en vol, en montagne, en voyage, en voile, dans toutes les activités de nature forte, quand vous atteignez la plénitude, vous devenez l’élément et c’est grandiose, le reste n'importe pas.

La jolie cuisinière m’apporte un riz, haricot, écrevisse de première facture.
Pour le dessert, je sors mes sucettes et gâteaux secs, c’est la fête sur la rivière…
Le soleil décline dans de merveilleuses couleurs.
Je choisis donc une chaise longue en plein air, pour le soir venu, " cinémascoper " sous la voie lactée, un must de chez must.

La nuit est là.
Ma qué ça caille.
Je sors le pull, les écharpes, le lambawan, on me prête une couverture.
Emmitouflé face à la voie lactée, je " karaokérise " la soirée.
J’entonne en vrac :
- hier encore
- la Maritza
le tout Corringes
- tombé du ciel
- let it be
- hé Jude
- Maxime Le forestier
C’est un tourbillon de délices qui continuent sur une apothéose ?
La cuisinière dort, sur la chaise longue d’à côté.
En se retournant, sa jupe roule et laisse apercevoir ça culotte distendue, pour une rêverie érotique…
Je souris, car la chanson qui me vient à l’esprit :
- Georges Brassens et sa fameuse Margot qui dégrafe son corsage et les gars du village qui étaient là…
Après ce concert multi artistes, le soleil pointe le bout du nez.
C’est un joli spectacle qui s’offre à moi.
Nous faisons la course avec un autre chaland.
Nous arrivons à Mandrivazzo.

Mandrivazzo est un joli village de brousse.
Depuis 2000, je n’y repasse qu’en coup de vent, pour aller ou revenir de Morondava.
Depuis 2000, il c’est très développé et dans une bonne direction.
Je m’installe dans un hôtel en bord de route.

Tout en visitant le village, je cherche un véhicule, pour Morondava.
En taxi brousse c’est galère, c’est ligne régionale, tout est possible.
Je vais au bout de la démarche du parcours inversé.
Les 4*4 déposent leurs clients à Mandrivazzo, pour la descente de la Tsiribina que je viens de remonter.
Ils partent ensuite à Morondava, pour récupérer les clients, à la fin de la descente et les amener aux Tsingys.
Je démarche les 4*4. 
Je paye les cigarettes (pourboire).
Zoup la boom, je vais à Morondava en 4*4, pour le prix du taxi brousse + 10000 ariarys.

Tarifs, je ne fais pas la conversion, mais j’ai eu 1 € = 3500 ariarys :

Chaland : 100000 ariarys
6 bouteilles d’1,5 L d’eaux vives : 12000 ariarys
2 paquets de petits bruns : 2000 ariarys
20 sucettes : 5000 ariarys
Porteur avec brouette : 3000 ariarys
Hôtel à Mandrivazzo : hôtel Arc en ciel : 35000 ariarys
Pousse pousse : 1000 ariarys
Lavage linge : 2000 ariarys
Steak frites : 9000 ariarys
Yaourt : 1000 ariarys
3 mangues : 600 ariarys
Ananas découpés : 3000 ariarys

Tag(s) : #Voyage

Partager cet article

Repost 0