Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe
4991) Les grottes d’Anjohibe

La grotte d’Anjohibe est la deuxième plus importante d’Afrique.
Elle se trouve à 90 Kms de mauvaises pistes de Mahajanga.
Des véhicules desservent les villages agricoles alentours. 
Aller à Anjohibe en taxi brousse relève de l’incertain.

Des agences proposent un package 4*4. 
Je préfère louer un quad et dyyy…


Avec Asmine, on prépare un petit sac léger, affaires de rechange, biscuits au cas où, fruits secs, toujours pour le cas où et un pack de 6 bouteilles d’eau.

On positionne cela à l’arrière du quad. 
Sur l’avant, nous arrimons un bidon de 20 litres d’essence.

Le confort est intimiste, la régalade est là.


La piste est variée entre la glisse sur la latérite, le passage de gués et le cassant trialisant.
Après 6 heures de piste, nous arrivons au village.
Aidée par une ONG, une structure hôtelière, tenue par les villageois, est en place et fort accueillante.
Le repas, gargantuesque avalé, nous roulons les derniers dix kilomètres qui nous séparent de la grotte. 
L’impatience aventureuse d’Asmine fait plaisir à voir…

Visiter une grotte est toujours un bon moment.

L’esprit vagabond se connecte au mystère du trou noir qui part loin, loin, loin, le halot des lampes frontales augmente l’impression.
Après la visite féérique, nous trouvons une piscine naturelle qui nous offre une détente jacuzzi, sous le regard des lémuriens…
Le soir tombe, notre repas, toujours gargantuesque, est agrémenté d’une douce mélopée tropicale, s’échappant des guitares de musiciens improvisés…

La réflexion philosophique du moment : elle n’est pas belle la vie ? Alors pourquoi certains ne le comprennent pas…

Au petit matin, c’est le retour.

Dans l’optique de mon expé Madagascar quad 2018, je teste les possibilités de l’engin.

Je découvre la vraie difficulté de l’expé.

Le quad est un engin rigolant.

L’expé a la vocation de passer à tous prix, pour boucler la boucle, c’est antinomique.

En conduisant le quad, tu as envie de rigoler, de glisser, de piloter et le rappel à l’ordre se fait connaitre.

Sourire aux lèvres, je glisse et m’amuse...
D’un coup, je suis tanké…

Bizarre, il y a un peu de sable, mais quand même.

Je passe en position 4*4, le quad n’avance pas.

Tranquillement Asmine signale que la roue est à côté du quad, forcément, ça va moins bien marcher…

On a cassé un demi-arbre de roue.

Une chance, on a cassé au moment où le réseau téléphonique revient…

Le 4*4 du loueur arrive et ramène tout le monde à bon port…

Fin de l’aventure Anjohibe, un bon week end de plaisirs partagés.

 

Le lendemain, nous avons un autre quad.
Nous vagabondons un circuit, agréable à rouler, du bon sable, mais très classique : plage du grand Pavois, cirque rouge, plage d’Assantina…

J’y ai trouvé une coupe de 3 kilomètres, une piste étroite et serpentant, du sable, ça a envoyé le bois, l’arrière glisse de droite à gauche, on inverse les mouvements de l'arrière avec le guidon.

Asmine hurle : c’est comme le jeu vidéo. 
On fait 3 allers – retours de cette coupe. 
La connerie monte progressivement, qu’est-ce que c’est bon la connerie…


Dernière minute : en avant-première, mes 5 vidéos du Madagascar 2017, ci-dessous

 

Tarifs du voyage pour 1 € = 3520 ariarys
Mes hôtels sont catégorie moyen, je signale le nom, s’ils sont mauvais, je le dis, sinon, je ne dis rien…

 

- location du quad, 160000 ariarys/jour

- essence, 3720 ariarys le litre de SP 95, conso de 8 litres au 100

- hôtel villageois, 50000 ariarys

- bouffe, 23000 ariarys, le repas complet et hyper copieux

- entrée du parc, 3000 ariarys

- bajaj qui fait office de taxi à Mahajanga, 1000 ariarys/personne, 3 personnes max

- 1,5 l de jus naturel de corossol, 10000 ariarys

- 1,5 l de jus naturel de citron, 10000 ariarys

Tag(s) : #Voyage
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :